Design graphique pour les nuls - Concept C | Agence créative
preloader

Design graphique pour les nuls

Vous avez une petite entreprise. Vous vendez des balayeuses bleues, des tondeuses de fonds marins ou des caniches en macramé. Vous possédez un service de traiteur spécialisé en recettes à base de carottes ou bien vous êtes masseur pour divorcés. Votre bien ou service est spécialisé et votre clientèle est loyale. Vous voulez un site Web afin d’agrandir votre répertoire et informer votre clientèle de vos nouveaux biens et services.

Vous allez donc voir votre voisin Paul, architecte. Vous savez qu’il a fait un petit cours du soir en programmation Web. Il est bon en dessin et il vous en doit une. Vous l’invitez alors pour une bière afin de monter une page à partir d’un site de gabarits Web. Vous partez pour la gloire dans une soirée de graphistes en herbe.

Après 200 $ de bières, 30 $ de « template », 15 $ de noms de domaine et 40 heures de misère plus tard, force est de constater que la conception d’un petit site Web de promotion est plus complexe que vous l’imaginiez. Si vous vous reconnaissez dans ces entrepreneurs (biens et services fictifs), cet article est là pour vous introduire aux fondements d’un bon design et l’importance de bonnes ressources.

blog graphic design for dummies

Le design, c'est quoi?

Tout d’abord, la définition même du design est : « Discipline visant l’harmonisation de l’environnement humain ». Si nous décortiquons cette définition, les mots qui en ressortent sont « discipline » et « harmonisation ». La discipline implique qu’il faut une certaine formation ou une expertise permettant l’idéation de stratégies afin de concevoir un design cohérent, efficace et pertinent.

Il en va de soi que la base d’un bon design graphique est la symbiose de son esthétique avec sa fonctionnalité d’où « harmonie graphique ». En d’autres mots : aussi beau puisse être un site, c’est poche s’il fonctionne mal ou s’il donne mal aux yeux lorsqu’on le lit. Fonction et beauté se doivent d’aller ensemble et c’est pourquoi n’être que « bon en dessin » n’est jamais assez pour constituer un bon graphiste. Au-delà de la fonctionnalité se trouvent aussi la lisibilité, l’instinctivité, l’ergonomie, l’attrait et l’expérience. Après tout, tout le monde cherche à ressentir quelque chose lorsqu’il achète une thermopompe. 😉

Un bon graphiste

Un bon graphiste se doit de comprendre son client, connaître les moyens de communication les plus efficaces, posséder une connaissance des bons logiciels de production graphique et comprendre les aspects psychologiques de la couleur sur l’humeur et les comportements d’achat des gens. Il pourra vous parler des tendances et des dangers de suivre les tendances. Il doit être empathique, sensible, logique, pragmatique et concis.

Ouf ! Ça en fait des choses pour créer une bannière Facebook ! Mais voici où réside la clé du succès entre un clic qui finit par une vente chez vous ou un achat compulsif sur Amazon.

Un bon graphiste saura cerner vos besoins et vous instruire sur les aspects qui marchent lorsque vous vendez en ligne. Il saura donner à votre entreprise une personnalité virtuelle qui ira rejoindre vos clients en votre nom. Il saura vous proposer des solutions au lieu de vous parler des contraintes et il travaillera AVEC vous.

Conclusion

Les bases d’un design graphique, bien que complexes, sont pourtant mises en valeur dans la simplicité. Pour arriver à tout dire avec le moins d’éléments possible en va d’une série d’acrobaties que seule une équipe de création chevronnée et attentive peut faire. Le graphisme se doit d’harmoniser psychologie, fonctionnalité, équilibre visuel et un « je-ne-sais-quoi » afin de délivrer le bon message aux bonnes personnes. Le client se doit de trouver un graphiste qui correspondra à ce dont il a besoin et en plus… il n’a même pas besoin d’être bon en dessin.

Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce qu’est le design, appelez-nous pour en parler ensemble… Choisissez votre designer!

Avatar de l'auteur
Élisa