Avoir des images de la bonne résolution - Concept C, Agence Web

Avoir des images de la bonne résolution

Une image rend un texte plus facile et agréable à lire, c’est simple comme ça! Pourquoi? Eh bien, parce qu’une image vaut mille mots! On aime reposer ses yeux sur quelque chose de visuel dans un bloc de texte massif.

Encore faut-il que ces images soit lisibles et de bonne qualité. Personne n’aime regarder des photos trop sombres ou mal calibrées. C’est vrai pour tout type de matériel de lecture et les sites web n’en font pas exception. Continuez à lire pour comprendre pourquoi Concept C utilise des images de haute qualité et pourquoi on pense que vous devriez aussi.

Des images de haute qualité rendent n’importe quel contenu plus intéressant, surtout lorsque l’on tente de transmettre une information importante. Comme prouver l’existence des UFO par exemple. 

ufo_300x300_importance_bonne_resolution

La résolution et la dimension

cercles_resolution_article_bonne_resolution

Une image numérique est constituée d’une masse de petits points de couleur nommés pixels. La résolution est calculée selon le nombre de pixels (points) qui se trouvent dans un pouce carré. Plus il y a de points, plus la résolution est élevée.

LEXIQUE POUR LA RÉSOLUTION:

Imprimé : PPP ou DPI (anglais) Point Par Pouce ou Dots Per Inch;

Web : PPP ou PPI (anglais) Pixel par pouce ou Pixels Per Inch

**MAIS: vous entendrez le plus souvent DPI pour imprimé ET web. Nous n’utiliserons que DPI dans le texte pour ne pas confondre.

pixels_sur_oeil_bonne_resolution

Média :

La résolution et la dimension d’une image dépendent du média (là où votre image apparaîtra : web ou imprimé). Chaque média a sa résolution optimale et sa taille minimale. Pour le web, par exemple, les images doivent être le plus légères possible pour ne pas ralentir la page.

Votre graphiste vous demandera un minimum de 300 DPI. C’est un standard duquel il est possible de décliner facilement. Que ce soit pour le web ou l’imprimé, nous pouvons généralement travailler assez bien avec une image à 300 DPI.

Vous n’avez pas besoin de comprendre les mathématiques quantiques pour évaluer si une image convient. Si vous prenez vos photos vous-même avec un véritable appareil photo (pas un téléphone Nokia 2004 par pitié…), vous devriez être correct.

TRUC ET ASTUCE : si vous ouvrez une photo qui semble précise ET grande, c’est déjà un bon signe, mais c’est toujours mieux de confirmer avec votre graphiste.

COMMENT SAVOIR SI L’IMAGE À LA BONNE DIMENSION?
Avec votre curseur sur le ficher de l’image, vous pouvez faire un clic-droit de souris et aller dans informations dans le menu déroulant. Vous y verrez alors la dimension, le poids, la résolution et le format de l’image.

magasine_resolution_bonne resolution

À l’imprimé :

Un minimum de 300 DPI  à la dimension réelle de l’image requise. Exemple: Un magasine avec une image de couverture de 8 x 12 pouces. L’image doit donc faire 8 x 12 pouces ET être à 300 DPI.

Pour le web :

Votre écran est composé de pixels et la dimension des images est calculée de la même manière. La résolution et la dimension sont déterminées par le nombre total de pixels constituant votre image. Ex : 1200 pixels de large x 900 pixels de haut.

ATTENTION!

Lorsqu’on étire une image pour la grossir, on ne peut pas ajouter des pixels (points). Donc, lorsqu’on agrandit le pouce carré, on agrandit aussi les points individuels. Ils deviennent beaucoup plus apparents et l’image devient pixelisée (floue).

Le format :

Le format est ce qui déterminera où et comment elle pourra être affichée ou modifiée. Ce sont les extensions à la fin du nom de votre image : exemple_image.jpg.

Les types d’extensions (formats) sont :

 Natifs : qui provient et interagit avec un logiciel en particulier. Ex : .AI, .PSD, etc.

Compressés : dont la résolution a été diminuée afin de réduire le poids. Les photos sont en général dans ces formats plus légers. Ex : .pdf, .jpg, .png, etc.

LES PLUS COMMUNS:

PDF :

C’est un format UNIVERSEL. Cela veut donc dire qu’on peut l’ouvrir sur tous les appareils. Il offre une bonne qualité et n’est pas trop lourd. Il peut être imprimé

PNG :

Permets au fond d’être transparent. Idéal pour logos, éléments graphiques légers, parfaits pour le Web ou présentation PPT.

JPG :

Le plus commun, format web ou imprimé COMPRESSÉ. Il est léger et c’est pourquoi il est priorisé sur le web. C’est le format dans lequel vos images vous seront le plus souvent demandé.

ATTENTION :

Plus vous compressez une image, moins elle est de bonne qualité. Si vous enregistrez un .jpg de bonne qualité dans un document Word, pour ensuite l’enregistrer en .pdf, cela compte comme une double compression. C’est un peu l’équivalent de mettre un moteur d’une Néon dans une Mustang en voulant faire passer la voiture pour une vraie Mustang… Ça ne fonctionne pas.

Choisir la bonne image

Peu importe le média que vous utilisez pour promouvoir votre entreprise ou vos services, c’est primordial que l’image soit de bonne qualité. Ensuite c’est de choisir une image qui parle dans le même sens que vous. Choisissez des images qui représentent l’esprit de votre commerce et n’essayez pas de tout montrer. (Si vous vendez des articles de cuisine, nous n’avons pas besoin de voir une cuisine surchargée de passoires de toutes les couleurs). Ce qui est important c’est de donner la bonne sensation, de faire ressentir l’ambiance à la personne qui regarde. Car un consommateur n’achète pas juste un produit, il achète une émotion, une impression.

En conclusion, avant de sélectionner une image, gardez en tête : le format, la dimension et la résolution nécessaire pour obtenir le résultat escompté. Toujours incertain? Consulter votre graphiste, elle saura vous orienter!

photo_ballons_photo_bonne_resolution

La semaine prochaine:

Article collaboratif sur l’importance des bonnes photos d’entreprise avec la photographe professionnelle Isabelle Michaud où nous approfondirons quels sont les types de photographies d’entreprise et qu’est-ce qui constitue une bonne prise de photo.

Avatar de l'auteur
Élisa