Rédaction web en 2 étapes (20 conseils concrets) - Concept C, Agence Web
preloader

Rédaction web en 2 étapes (20 conseils concrets)

Vous avez investi dans la programmation, dans des plugins, un hébergement de feu et un merveilleux logo. Votre portefeuille est maintenant à sec et il vous reste à concevoir votre rédaction web ou la faire écrire par un rédacteur. Écrire quelques textes ne devrait pas être très sorcier et vous avez déjà une petite expérience lorsque vous avez écrit pour votre journal scolaire. Hélas! Vous vous retrouvez devant un défi lorsque vous rendez vos textes et que l’on vous parle de SEO, de boutons et de mots clés. ????

Mais COMMENT écrire pour le web? Des mots c’est des mots non? Aussi différent que d’écrire de la poésie versus un roman d’horreur, le web est différent de tout autre façon de rédiger. On vous donne ici la recette magique pour écrire pour le web et si ce n’est pas assez, on a aussi un guide de rédaction et même des formations de rédaction de blogue! Allons-y!

redaction-web-auditoire

ÉTAPE 1: Pensez à votre auditoire

On ne parle ici seulement de votre public cible et quel langage employer. Il est question ici de savoir comment votre auditoire va recevoir le message que vous lui envoyez. Est-ce que vos clients vont lire vos textes sur mobile? Ils n’aimeront probablement pas devoir lire l’entièreté du Seigneur des Anneaux sur votre page d’accueil. Que veulent-ils obtenir par votre site web?  Comment les référez-vous à votre site. Qu’iront-ils y chercher. Que devraient-ils y trouver? Avez-vous déjà des réseaux sociaux qui s’occupent d’une partie des choses que vous voulez dire à votre auditoire? C’est une panoplie de questions qui vous aidera à cerner ce qui poussera vos usagers à venir sur votre site et à y rester.

Les 10 conseils

1.

Centrez votre attention sur votre auditoire.

Ne pensez pas en termes de : qu’est-ce que je peux dire sur moi? Pensez plutôt : qu’est-ce que mes clients veulent savoir sur moi? Les gens vont sur le web parce qu’ils cherchent quelque chose. Répondez à leur questionnement.

2.

Faites ça court.

Une fois votre texte écrit, relisez et coupez le MAXIMUM de texte. Enlevez tout le superflu. (Trop d’adjectifs, de mots longs, de termes scientifiques, de mots de transition, etc.) Soyez ULTRA concis! Regroupez vos idées en petits blocs qu’ils pourront scanner du regard afin de trouver ce qu’ils cherchent.

3.

Gardez l’essentiel seulement (pour atteindre votre but).

Ne dites pas TOUT. Réalistement, les gens vont lire 10 peut-être 20% du contenu de votre site. Tout ce qui est des saviez-vous que, des promotions, etc. peuvent se retrouver dans une publication ou dans un blogue. Tout le superflu peut être utilisé comme contenu sur vos réseaux ou dans vos articles.

4.

Pensez action.

Il faut écrire différemment pour le web que pour tout autre chose. Le web est axé vers poser une action : la présence de bouton, liens, icônes. Les gens s’attendent à être dirigés vers une action. Écrivez vos textes avec une action à poser en tête. Faites un plan des choses à dire et ce qu’elles devraient causé pour votre utilisateur.

5.

Comparez.

Regardez des sites populaires et reconnus dans votre domaine pour vous donner une idée de comment les textes ont été placés, leur longueur, les mots employés, etc. L’observation est la première étape dans la compréhension. Apprenez à reconnaitre les mauvais sites : ceux où il est difficile de lire, trouver l’information ou de faire exactement ce que vous étiez venu faire.

6.

Choisissez vos mots avant de composer.

Élaborez des champs lexicaux représentatifs de votre domaine, mais du point de vue de votre auditoire. Trouvez les mots que les gens utilisent en général pour vous retrouver : Si vous travaillez dans les thermopompes, vos clients sont peut-être en train de chercher air climatisé. Indiquez les deux. Employez toujours le vocabulaire qu’emploient vos clients. Cela les aidera à se diriger sur vos pages.

7.

Utilisez les puces / listes.

Au lieu de faire des textes continus, vous pouvez utiliser des puces, des listes numérotées, des icônes avec courte description.

Exemple : nous sommes une entreprise œuvrant dans la confection de petites figurines de caniches en argile dans le secteur de Mont-Tremblant depuis 1988.

Remplacé par :

  • Entreprise locale
  • Confection à la main
  • Argile de haute qualité
  • Plus de 30 ans d’expérience

Une figurine unique pour votre compagnon caniche adoré

Passez commande maintenant!

8.

Gardez le tout universellement compréhensible.

Utilisez des termes communs et universels. Ne tentez pas d’être innovateurs dans vos tournures de phrases, votre navigation, vos boutons, les descriptions de vos produits. Vous n’écrivez pas un Émile Neligan. Restez clair : écoresponsable, local, service 24h, livraison gratuite, etc. Utilisez des verbes clairs, simples et axés vers l’action : faire, avoir, être, voir, prendre, etc.

9.

Utilisez des images.

Ne vous limitez pas à du texte, les images peuvent parfois en dire autant et ajuster votre texte à vos images crée une cohérence vitale pour l’accessibilité de votre site et la compréhension.

10.

Prenez en compte votre gabarit de page.

Pensez à votre texte par rapport au Gabarit visuel qui vous sera fourni. Cela vous donnera une bonne idée des blocs de texte à écrire et du nombre d’informations à entrer. Si vos ne l’avez pas encore, utilisez des modèles de page que vous aimez et remplacez le texte présent avec le vôtre.

redaction-web-ecrire-pour-le-web-machine-a-ecrire

ÉTAPE 2: Pensez à votre SEO

Bon, parlons-en du mausus de SEO. Le SEO fait en sorte que les gens vous voient lorsqu’ils recherchent des mots liés à votre domaine. Comment Google vous reconnait-il? En scannant les mots (visibles et invisibles) de votre site web. Bon, il fait plus que ça et votre choix de vocabulaire n’est pas la seule chose qui impacte sa capacité à vous référer, mais cet article traite de la rédaction web alors, c’est là qu’on en est…

Les 10 conseils

1.

Énumérez vos mots clés.

Votre champ lexical du point 6 précédent = vos mots clés. Ce que les gens vont chercher le plus pour vous trouver sont les mots que vous voulez employer pour aider votre référencement. Il existe des outils pour découvrir les mots les plus recherchés dans un milieu donné. Les listes de mots clés sont les mots les plus susceptibles de revenir dans une requête sur un moteur de recherche.

2.

Utilisez votre méta-titre.

Définissez un méta-titre précis et pertinent et répétez-le souvent dans votre texte. Surtout dans la première phrase de votre premier paragraphe. Le méta-titre est LE mot ou groupe de mots qui décrivent ce que vous faites.

3.

Choisissez de bon titres et sous-titres.

Ne négligez pas vos titres et sous-titres. Ce sont les premiers éléments «scannés» afin de savoir de quoi votre texte parle. Ils aident de plus à la localisation de l’information sur une page.

4.

Pensez à diriger les gens.

Les gens vont sur Internet car ils CHERCHENT quelque chose. Attirez l’attention vers vos autres pages sur votre page d’accueil. Imaginez que la madame d’accueil au magasin vous salue puis vous dirige exactement où vous avez besoin d’aller. Votre texte de page d’accueil devrait anticiper le désir des usagers et les diriger conséquemment.

5.

65 caractères par phrase.

Gardez vos phrases courtes (65 caractères environ) vos paragraphes devraient contenir entre 300 et 500 caractères.

6.

Nommez bien vos photos.

Nommez vos photos avec une description de ce qui s’y trouve ou de la page sur laquelle elle se trouve. Cela vous aidera aussi à voir où vos images seront placées. Voir l’article : comment bien nommer ses photos?

7.

Écrivez un blogue.

Haha! Vous ne pensiez pas qu’un des points serait d’écrire plus alors qu’on n’arrête pas de vous dire d’écrire moins! Un blogue est une excellente façon d’insérer plus de mots clés, des liens internes, externes, des titres, etc. C’est de plus une façon de garder un certain afflux de contenu qui renouvelle l’engouement des gens vers vos nouveaux articles. Vous pouvez de plus utiliser vos articles comme publication sur vos réseaux afin d’envoyer vos clients sur votre site. Ils peuvent servir à expliquer en détail vos techniques et ce que vous n’avez pas pu dire sur votre page d’accueil.

8.

Gardez votre but en tête.

Écrivez de façon cohérente pour stimuler votre but. Si votre but est de vendre, toute votre rédaction devrait mener les usagers à aller voir votre boutique ou vos offres. Vos phrases devraient contenir les mots: vente, produits, promotions, saisons, nouveautés etc.

9.

Faites appel à un expert.

Demandez conseil et faites réviser votre texte par votre programmeur / développeur / expert SEO

10.

Faites appel aux outils SEO.

Utilisez les outils d’évaluation de votre SEO et réajustez votre texte en conséquence. Retenez que c’est un apprentissage continu et vous vous améliorerez sans cesse.

Conclusion

En bref, pour écrire pour le web, vous devez être en mesure de définir votre auditoire, comprendre ce qu’il viendra chercher sur votre site, concevoir un texte concis, axé sur l’action et optimiser le tout pour le SEO.  Ouf! Cela peut paraître complexe et on ne se le cachera pas, ça l’est. Mais on est là pour vous aider dans tout le processus avec des conseils, des outils, et même des formations. Au plaisir de rédiger votre site avec vous!

Avatar de l'auteur
Élisa