Les 10 trucs:

1. Utilisez un ton décontracté.

Relaxez votre voix. Les réseaux sociaux sont… sociaux. Les gens veulent lire un humain, pas un robot. Votre ton devrait refléter une personnalité en harmonie avec votre domaine, mais aussi une approche chaleureuse qui rendra les gens interpelés par votre message.

Donnez une personnalité à votre voix en imaginant que vous parlez à travers quelqu’un d’autre, comme un ventriloque des réseaux sociaux!

Voyez ici comment appliquer une personnalité à votre ton.

Trucs :

  • Utilisez de la ponctuation expressive ?!
  • Parlez aux vous et au nous.
  • Intégrez des emojis.
  • Relisez à voix haute et voyez si votre voix fluctue.
  • Utilisez de l’humour

Ton neutre

ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-voix-decontracte-balayeuse-neutre

Ton humain

ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-voix-decontracte-balayeuse-humain

2. Faites ça court!

Limitez vos longueurs de phrase (environ 11 mots). Éviter le jargon, les figures de style et la syntaxe complexe. Écrivez ce que vous voulez dire, relisez et coupez le maximum dans votre phrase. Relisez encore, et coupez davantage.

Cela jusqu’à ce que vous ne puissiez plus retirer aucun mot dans détruire votre phrase.

Au lieu de : «Ne craignez pas», dites «n’ayez pas peur».
Plutôt que afin de… dite «pour»…
Au lieu de : il y a des gens qui s’imaginent… mettez : Certains croient que…

Simplifiez vos phrases en utilisant des mots simples. Le premier mot qui vous vient à l’esprit devrait être celui que vous mettez. Utilisez des verbes de base faciles à assimiler (être, faire, avoir, voir, montrer, etc.).

Les gens sur le web et en particulier sur les réseaux sociaux sont en mode assimilation rapide de l’information (binge). Ils reçoivent énormément de données simultanément et ils le font souvent en mode automatique (ils ne retiennent que ce qui les accroche).

Comprendre pourquoi:

Les réseaux sociaux ont été programmés (Facebook et Instagram, par exemple) avec l’effet « défilement» en tête. C’est parce qu’ils veulent que les utilisateurs voient plus de contenu en moins de temps. La plupart des gens vont simplement sur leur mur et feuillettent le contenu. En plus d’être court, votre contenu doit être instantanément absorbable. Vous avez 2 secondes que la personne comprend votre offre (titre).

Ouin, pour un paragraphe à propos de faire ça court, il est long…

Trucs :

  • Si deux mots peuvent être changés par 1 seul, changez-les
  • Évitez les adverbes (réellement, tellement, vraisemblablement, vraiment)
  • Faites des phrases simples
  • Ne dites que l’essentiel
  • Le moins de mots possible dans votre visuel (seulement les infos importantes)

Très long

ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-faites-ca-court-pommes-longue

Long

ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-faites-ca-court-pommes-moyenne

Court

ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-faites-ca-court-pommes-moyenne

3. Pensez action!

Vous devez inciter vos clients à poser une action par votre publication. Cette action peut être : partagez, aimez, visitez notre site, contactez-nous, passez en magasin, profitez de notre offre ou code, rejoignez notre infolettre, participez à notre concours, etc. Indiquez à la personne ce que vous attendez d’elle en la dirigeant vers la bonne action. Utilisez l’impératif en vous adressant directement à vos usagers.

Trucs :

  • Votre appel à l’action devrait se retrouver dans votre publication et dans votre description (pour qu’il soit cliquable).
  • Mettez toujours le moyen de passer à l’action dans votre publication. (Ne dites pas « allez sur notre site» sans mettre le lien directement dans la description)
  • Mettez votre logo dans votre visuel pour que votre publication soit reconnaissable lorsque partagée.
ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-faites-ca-court-pommes-moyenne

4. Adressez-vous directement à vos clients.

Soyez emphatique aux besoins de vos clients et donnez-leur de réelles mises en situation qu’ils peuvent être en train de vivre au moment où ils naviguent.

Trucs :

  • Faites une mise en situation simple suivie de la solution (un de vos services)
  • Soyez précis
  • Ne sous-estimez pas l’intelligence de vos clients (ne les mettez pas dans une mise en situation ou leur incompétence semble la cause de leur problème. Cela diminue leur estime et les poussera à voir quelqu’un de plus compréhensif à leur problème. Parfois, c’est vrai que l’humain ne prend pas les meilleures décisions, mais il ne faut pas leur dire…)
  • Écrivez toujours positivement
  • Répondez à vos clients
ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-adressez-vous-a-vos-clients

5. Connaissez votre public.

À qui vous adressez-vous? Au-delà du genre, de l’âge et de la classe sociale, il y a plusieurs facteurs à considérer. Sur quelle plateforme sociale votre clientèle se trouve telle? Quels traits de personnalité partage-t-elle? Quel est son niveau d’aisance avec la technologie?

Si vous vous adressez à des personnes âgées, il est possible qu’ils aient Facebook, mais que la meilleure façon pour eux de vous rejoindre soit par téléphone. Si ce sont des milléniaux, ils ont surement peur du téléphone et vous devrez les diriger vers un « chat » ou une infolettre où ils pourront être autonomes. (Étant moi-même milléniale, la peur de parler à un autre être humain est bien réelle et terrifiante )

Trucs:

  • Mettez-vous à la place de votre clientèle.
  • Ils cherchent quelque chose.
  • Offrez-leur la solution avant qu’ils vous la demandent.
  • N’ayez pas peur de répéter l’information, ils ne verront pas toutes vos publications et la redondance en ligne est une bonne chose pour rejoindre plus de gens.

 

 

6. Faites attention à la netiquette

  • Majuscules : = CRIER
  • #motsclésimportants #misesencontexte #pastropdhashtags
  • @NommezLesGensConcernés @Tags
  • Emojis = sympathiques ( ne veulent pas dire ce que vous pensez… ou peut-être que oui, mais bon)
  • Utilisez la bonne taille et résolution pour vos visuels

 

7. Ne faites pas de fautes.

Les fautes ne sont pas bonnes pour votre professionnalisme, pour l’aisance de lecture et pour la visibilité en ligne en général. Avec autant d’outils de correction, on ne peut plus désormais se permettre de faire des fautes.

Cela dit… Les logiciels de correction, comme les humains ne sont pas parfaits et peuvent laisser passer des coquilles. Si vous mettez une publication dans laquelle vous trouvez une faute, soulevez-là, riez-en, puis corrigez-la au plus !

8. Racontez une histoire par les émotions.

En plus d’interpeller votre public par l’appartenance, humaniser votre message en y incluant des aspects émotifs ne vous rendra que plus accessible.

ecrire-pour-les-reseaux-sociaux-racontez-histoire-emotions

9. Comprenez la plateforme sur laquelle vous publiez.

Vous devriez avoir déjà une certaine base de comment optimiser vos publications selon la plateforme utilisée. *Voir article sur comment publier sur les réseaux sociaux pour connaître les différentes plateformes et ce qu’elles demandent.

Fournissez toujours des visuels de qualité, dans la bonne résolution. Il en va de votre image. Pour mieux comprendre la résolution, on a même un article là-dessus. On a vraiment des articles pour tout!

 

10. Prenez le temps.

Vous voulez mettre en ligne du contenu de qualité. Cela prend du temps. Vous devez réfléchir à ce que vous voulez dire et optimiser la manière de transmettre votre message. Prenez le temps de faire des visuels attrayants qui supportent votre publication et la démarque dans la masse.

Publiez votre publication à un bon moment dans la journée pour l’achalandage tout en respectant la pertinence du moment. Prenez, de plus, le temps de répondre à votre communauté, faire face aux commentaires négatifs et faites des suivis sur votre contenu.

Marketing = stratégie + concept + timing.

 

En conclusion, les réseaux sociaux sont complexes et demandent un équilibre de matériel simple, mais réfléchi pour être efficace. Rien n’est garanti de fonctionner et parfois le temps passé semble perdu, mais le plus vous êtes vu, plus les gens vont faire affaire avec vous.

En publiant du bon contenu en ligne, vous augmentez votre notoriété, vous justifiez votre pertinence, vous imprimez votre marque dans l’esprit des gens et vous offrez plus à vos clients est les informant ou en les touchant. C’est bon pour votre notoriété, votre engagement, votre référencement et donc, c’est bon pour votre entreprise!

Faire parler les personas

La première étape serait de créer un ton via un persona virtuel. Un persona est une personne fictive qui parlera en votre nom dans un ton et une personnalité donnée : un plombier au ton amical, un extraterrestre cynique, une approche humoristique, un parler familier, etc. Votre voix devrait avoir un personnage défini rattaché en arrière. Mettez une image et un visage sur votre identité sur les réseaux rendra votre gestion de contenu plus facile. C’est là qu’avoir un persona peut aider.

 

 

Voici 3 raisons de développer un persona:

1. Pouvoir de déléguer

Il est peu probable que vous fassiez toute la gestion de vos réseaux sociaux, et ce, à perpétuité. Il se peut donc que quelqu’un d’autre doive écrire en votre nom et il est bien plus facile pour cette personne de se fier à un ton générique correspondant à l’archétype de votre entreprise. Si, par exemple, vous vendez de la machinerie lourde, vous pouvez choisir, comme persona, un bucheron velu viril avec un ton familier et paternel. Si vous manquez d’imagination, vous pouvez utiliser comme voix une personne connue, par exemple celle de Charles Tisseyre. Gardez un ton cohérent et harmonisez-le selon: la personnalité, l’histoire, le language, l’origine, la carrière et les attributs physiques et psychologiques de votre persona.

ATTENTION: ne tombez pas dans le piège des stéréotypes négatifs car ils peuvent vous influencer dans des avenues offensantes ou manquants de sensibilité.

 

2. Protection de votre image

Cette personne fictive vous procure une certaine carapace face aux attaques ou aux critiques. Ça vous permet de prendre la défense de votre entreprise tout en conservant une distance saine pour vous et votre image.

 

3. Projection concrète

Cela vous donne une image qui est transmise plus facilement à votre auditoire. Les gens se rappellent plus facilement des aspects de personnalité que la personne même. C’est la même raison qui a stimulé la mascotte publicitaire dans les années 80. Voyez votre persona comme votre mascotte qui humanise concrètement votre image de marque. Ne pas se fier aux mascottes de festival qui sont juste louches.

TRUC ET ASTUCE

Bien sûr, vous pouvez quand même parler en votre nom si votre interaction reste modeste. Dans l’optique d’augmenter les interactions sur vos réseaux, il est possible qu’il vous soit un jour nécéssaire de déléguer et de transmettre ou changer votre voix. En possédant une idée claire de votre voix et de ses caractéristiques, il vous sera plus facile de décliner votre pensée en différentes situation sans sembler incohérent et sans que votre ton sonne faux.

 

 

Voici 3 notions importantes pour trouver son ton

1. La voix VS le ton

Élaborez une stratégie de communication claire qui vous aidera et qui aidera vos acolytes gestionnaires de réseaux à suivre une ligne directrice claire et cohérente. Établissez quel ton vous voulez que votre persona emprunte. Il y a une différence entre votre voix et votre ton. La voix correspond à la personnalité fondatrice de votre persona virtuelle : homme/femme/non binaire, de 20/30/40 ans, occupation, passions, langage familier ou sophistiqué, tutoiement ou vouvoiement, etc.

Le ton, quant à lui, est l’émotion véhiculée par ce personnage. Est-il drôle, sarcastique, touchant, activiste ? Quelles sont ses valeurs? Les gens devraient être capables de comprendre votre voix et votre ton rapidement. Le ton peut changer selon la situation, mais la voix devrait rester cohérente tout au long des interactions.

TRUC ET ASTUCE : Choisissez un persona et un ton semblable à votre clientèle. C’est bien être drôle et engagé, mais ce ton se prête bien à un public plus jeune. Les personnes âgées se reconnaissent moins dans les «memes»… Vous pouvez vous faire une fiche de votre persona avec des photos, des illustrations et des caractéristiques claires.

 

2. Un bon ton, ce n’est pas suffisant!

Un bon ton ne garantit pas que les gens vont acheter, mais ils risquent de partager et d’interagir beaucoup plus. Tout le monde recherche quelque chose de différent et ceux qui recherchent des rabais sont rarement ceux qui interagiront le plus avec vous. La raison est que si quelqu’un est en quête du meilleur prix, il ira le chercher où il se trouve. Lorsque le prix va remonter, ces gens vont disparaître. Vous voulez trouver les clients fidèles qui recherchent la plus-value dans un produit et une entreprise.

Ces gens, même après avoir acheté de vous, continueront à partager et interagir. Ils sont vos admirateurs. Et ils sont ce qu’il y a de plus précieux pour la reconnaissance sur réseaux sociaux. Une dizaine d’admirateurs qui partagent votre contenu pourront vous donner une visibilité que n’importe quel boost publicitaire payant n’arrivera pas à accoter. Il est important de les atteindre, les reconnaître et les fidéliser.

 

3. Rester humain est primordial

Les gens vont sur les réseaux pour répondre à un besoin bien simple : le besoin de communauté, le sentiment d’appartenance et de partage. Ils n’y vont pas pour se faire vendre des choses (même s’il y a marketplace…). Alors vous devez approcher l’interaction le plus humainement possible. Il faut que les gens partagent vos publications parce qu’ils y trouvent quelque chose qui vient les chercher. Que ce soit pour l’humour (une des principales raisons de partager), une citation inspirante, un design intéressant ou quelque chose de personnel, les gens vont partager des choses qui leur créeront à eux-mêmes de la visibilité.

C’est pourquoi il est important de développer du contenu et une voix qui vous est propre et de les habiller d’un ton qui rejoint votre clientèle. Parmi les exemples à succès, il y a entre autres Valentine, cette chaîne de restaurant qui semblait être oubliée depuis un moment et qui est revenue en force sur les réseaux avec un ton unique qui a su être partagé des milliers de fois (488 % plus d’interaction, pour être exacte). Vous irez voir ça!

 

On ne finira pas cet article en queue de poisson. Votre ton doit être frais comme un sandwich au thon et entretenu comme un gazon qu’on tond. Votre voix et votre ton devraient personnifier votre entreprise, tout en offrant à votre auditoire une image humaine dans vos interactions. Choisissez votre ton selon votre auditoire et n’oubliez pas de vous amuser en le faisant. Si vous voulez que vos clients aient du plaisir à vous lire, vous devez avoir du plaisir à écrire. Restez authentique et axé sur votre stratégie. Sinon, il y a toujours un professionnel masqué prêt à faire la gestion pour vous avec la voix de Charles Tisseyre.

Quel ton utiliser sur les reseaux sociaux?

Les principes fondamentaux

La qualité vaut plus que la quantité et la constance prime sur la fréquence. Il est important de concevoir des publications sur mesure pour chacun des réseaux dans lesquels on interagit. Il n’y a pas de moment idéal pour publier sur les réseaux sociaux.

Ce qui s’applique à Facebook ne s’applique pas nécessairement à Twitter. Mais à plus petite échelle, comment une publication travaille-t-elle sur chacun des réseaux ? Que doit-on faire, ne pas faire, utiliser, dire, etc. ?

Découvrez-le ci-dessous…

publications de reseaux sociaux facebook

Facebook

C’est le réseau social le plus populaire à ce jour avec plus de 2,8 milliards d’utilisateurs. Ça fait beaucoup de monde ça!

Les récentes modifications d’algorithmes tentent de limiter le bruit et encouragent les interactions organiques entre les usagers. Celles-ci sont priorisées et bien souvent fonctionnent mieux que des publications payées.

Plusieurs outils sont disponibles afin de vous permettre de comprendre les interactions et les types de personnes qui partagent ou aiment vos publications : tels que les statistiques à même votre menu Facebook, Facebook Business etc. Il vous sera alors possible de tester des plages horaires afin de savoir quand votre public cible est disponible.

Essayez toujours de développer un contenu qui encourage l’interaction. Sur Facebook, le public est un peu tout le monde, mais n’oubliez pas la raison que les gens se retrouvent sur Facebook : ils cherchent à connecter avec un réseau d’abord humain. C’est comme une grande place publique où les gens vont prendre des nouvelles, partager des informations ou en discuter, s’obstiner, commenter, suivre, partager des tranches de vie, des croyances, bref, plein de choses que les gens aiment faire socialement.

Ce que les gens n’aiment pas faire socialement?

Sentir qu’on veut leur vendre quelque chose. Bien sûr, les gens ne laisseront pas passer une bonne affaire. Mais ils ont besoin de sentir que cela vient d’eux. En allant sur Facebook, leur intention n’était pas d’entrer dans votre commerce et d’acheter. Vous ne feriez pas de vente à pression dans la rue n’est-ce pas? C’est un peu la même chose sur Facebook.

Il faut attirer les gens par leur curiosité, en leur tendant un bonbon qu’ils voudront partager. L’humour, les jeux de mots, les photos inspirantes et les publications esthétiquement attirantes sont alors priorisées. N’ayez pas peur d’y aller personnel. Restez humain même en affaire. C’est un réseau social, pas commercial

publications de reseaux sociaux twitter

Twitter

Ce réseau sert à envoyer des «Tweets»; courtes publications instantanées qui vont apparaîtront dans un flux de style forum. Ils sont classés et recherchés par
# (hashtags). Twitter est plus rarement utilisé par les petites entreprises et sert plus de crochet vers les autres plateformes. C’est un partage d’idées et de liens spontanés qu’il faut garder vivants et variés :

  • Une publication avec un vidéo, une image ou un .gif
  • Une question ouverte
  • Un lien vers un article, un site, une source ou un autre réseau
  • Une citation
  • Utilisation de hashtags (mots-clics) ou mentions
  • Une nouvelle ou un évènement marquant
publications de reseaux sociaux instagram

Instagram

C’est une plateforme visuelle. Majoritairement utilisé par des femmes, Instagram nécessite des photos et vidéos de grande qualité, des descriptions brèves et des interactions modestes. Ce n’est pas là qu’on fait de gros débats enflammés ou de grosses campagnes promotionnelles.

Cette plateforme sert à vendre l’atmosphère de notre entreprise, les coulisses, l’esprit de celle-ci. Vous y mettez les photos de votre environnement, de vos projets, de votre chat… Je plaisante, mais parfois une photo personnelle sur Instagram ajoute de l’humanité à votre marque et peut être bénéfique.

N’allez pas remplir votre catalogue qu’avec des photos de chats, par contre. C’est votre entreprise qui doit être mise de l’avant. Et l’authenticité prime (même si on met un filtre…).

Les gens vont sur Instagram pour voir de belles choses, s’inspirer ou se sentir bien. Utilisez ça à votre avantage.

publications de reseaux sociaux linkedin

LinkedIn

Ce réseau est ciblé et optimisé pour les relations professionnelles (employés, entreprises, entrepreneurs, etc.).

Les publications avec texte seulement fonctionnent mieux sur LinkedIn, mais votre contenu de rédaction se doit d’être pertinent et engageant. Utilisez les emojis et icônes afin d’agrémenter vos messages. Il est préférable de travailler en natif sur LinkedIn au lieu de partager une publication venant d’un autre réseau.

La plateforme met de l’avant vos publications contenant le plus de commentaires. Il est alors important de promouvoir l’ajout de commentaire en requérant l’engagement des gens. Posez une question, soulevez un problème, faites une mise en situation, offrez un choix de réponse, etc.

Il existe encore tout plein de réseaux sociaux qui peuvent être pertinents pour votre marque. Nous n’avons que survolé les principaux que vous risquez de rencontrer mais sachez qu’il en existe des très spécifiques qui peuvent atteindre une clientèle encore plus nichée pour vous.

Voici un résumé de certains réseaux dont vous avez peut-être entendu parler :

publications de reseaux sociaux youtube

Youtube

Vidéos principalement. Peut vous permettre de publier du contenu de formation ou de montrer les coulisses de votre entreprise. Mieux si vous possédez du bon matériel de montage vidéo.

publications de reseaux sociaux tiktok

Tik Tok

Vidéos courts, axés sur les tendances, les tranches de vie et les mœurs modernes, public jeune.

publications de reseaux sociaux snapchat

Snapchat

Vidéos très courts, envoies dans des banques de contacts fermés, les vidéos disparaissent après avoir été vus.

publications de reseaux sociaux behance

Behance

Réseau pour les gens dans le domaine du graphisme, des images de marque, de l’art, du marketing, de l’illustration et de l’image. Publications de portfolio et de projets graphiques.

publications de reseaux sociaux ello

Ello

Réseau concentré sur les artistes et les gens du domaine visuel. Images seulement et montage de portfolios. Présence de musées et d’associations de peintres, sculpteurs. C’est un réseau concentré sur les beaux-arts.

publications de reseaux sociaux pinterest

Pinterest

Photos et collections principalement. Ce réseau sert d’inspiration pour de nombreuses personnes dans les domaines artistiques, design, artisanaux ou créatifs.

publications de reseaux sociaux flickr

Flickr

Réseau pour les photographes.

publications de reseaux sociaux reddit

Reddit

Publications de textes et partages de «memes», nouvelles et débats ouverts. Si vous êtes plus ou moins à l’aise avec les réseaux, à évitez. Comme Facebook mais anonyme et ouvert à tous. Ce réseau est divisé en communautés distinctes.

publications de reseaux sociaux twitch

Twitch

Réseau des jeux vidéos et des streaming live.

Et voilà, maintenant que vous savez comment publier sur les réseaux, il ne vous rester qu’à déterminer un ton de publication, savoir le moment idéal pour publier et développer votre identité de marque afin de rester cohérent dans votre création de contenu. Si tout cela vous semble complexe et ardu, sachez que certaines personnes aiment tellement les réseaux sociaux qu’ils en font une profession.